Concours Jeune Critique
Présentation Programme Sco (4ème/Term) Règlement 2017 Palmarès 2017

Palmarès 2016

 Accueil palmarès 3e Prix Collège

3e prix Collège, ex aequo : Heaven Gaurel

Classe de 3e, Collège Pierre Gironnet de Pontaumur (Puy-de-Dôme)

Le film

Subotika, land of wonders

Peter Volkart / Suisse / 2015 / Documentaire/fiction / 13'30

Subotika est une île méconnue du bout du monde. Dans le but de promouvoir le tourisme dans le pays, le ministre des Affaires étrangères commande un film publicitaire. Un pays de rêve, des paysages à couper le souffle, de grands projets et quelques problèmes mais rien de grave.

La critique

Subotika du suisse Peter Volkart se présente sous la forme d'un film publicitaire commandé par le ministre des affaires étrangères d'une République non nommée qui veut stimuler le tourisme sur l’île Subotika.
Le film suit un jeune couple en voyage de noces qui découvre les paysages soi-disant idylliques de l'île « où chaque jour est un jour merveilleux » .
Dès le début, le spectateur est frappé par le saisissant décalage entre le discours élogieux de la voix-off, l'enthousiasme béat du couple et la réalité des images . Mais, très vite, cet étonnement laisse place à l’hilarité devant des scènes reprenant avec humour noir et ironie tous les poncifs d'un film de voyagiste. Loin du discours officiel, Subotika s'avère être une île où la mort - sécheresse, pollutions, rouille, ossements, corbeaux, couleurs ternes et délavées- et la solitude règnent sur des paysages dévastés par le réchauffement climatique. On est loin du « pays des merveilles » qu'avance le titre du film.
Subotika est tout d'abord une dénonciation historique des régimes totalitaires et de leur propagande, notamment de l'URSS communiste. Plusieurs indices subtilement placés par le réalisateur en attestent.
C'est aussi une dénonciation très actuelle et engagée de la publicité et de la société de consommation où bien souvent il y a un gouffre entre ce que l'on veut nous montrer et la réalité.
Enfin, Subotika et son environnement apocalyptique ne serait-elle pas une représentation du monde qui nous attend si nous continuons de dégrader notre planète ?
Volkart, à travers cette parodie, cherche donc à nous alerter sur les leurres des propagandes, politiques ou publicitaires, et à nous responsabiliser face à l'avenir de notre planète.

Commission du Film Auvergne Missions et Fonctionnement Les aides à la production Décors Films tournés en Auvergne L'Auvergne en bref Liens Espace Professionnel


Divers Contacts Partenaires Espaces publicitaires Mentions légales